Derniers sujets
» paladin ret
par Invité Ven 3 Juin - 21:54:05

» Xéni Pretre Discipline
par Big Ven 20 Mai - 6:36:07

» Aply chamélio
par Invité Ven 6 Mai - 11:49:26

» Morguidhan priest heal
par Invité Ven 6 Mai - 11:44:27

» Malnkir voleur assassinat
par Invité Mer 4 Mai - 7:54:51

» Farcryer -hunter précision
par Big Mar 3 Mai - 17:24:38

» Athëne PalaHeal.
par Invité Mar 3 Mai - 9:19:34

Avancée PVE
Descente de l'Aile Noire
Magmaw : Down 10HM, 10 et 25
Omnitron DS : Down 10 et 25
Maloriak : Down 10 et 25
Atramedes :Down 10HM, 10 et 25
Chimaeron : Down 10 et 25
Nefarian : Down 10

Bastion du Crépuscule
Halfus Wyrmbreaker : Down 10HM, 10 et 25
Valiona and Theralion : Down 10 et 25
Ascendent Council : Down 10
Cho'gall : Down 10

Le trône des quatres vents
Conclave of Wind : Down 10
Al'Akir : Down 10

damino war fury / protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

damino war fury / protection

Message  damino le Jeu 24 Fév - 10:25:52

bonjour-------------
Vous même
---------------
- Prénom :damien
- Age :43



----------------
Votre Avatar
----------------
- Nom du Perso :damino
- Classe et spé :war dps fury/ protection
- Mumble avec micro :oui
- Métiers :minage,secourisme,pèche,cuisine,archeo à 525 forge à 520
- Lien armurerie (visible durant votre apply)


-------------------------
Building et Gameplay
-------------------------
- Votre cycle :fh,frappe du colosse,coup déchainé si proc sinon avant rage berserk,sanguinaire,heurtoir si afflux sanguin
- Vos addons pve :dbm,recount etc...
- Choix du Template :classique

---------------
Disponibilité
---------------
- Horaires de Jeu (GMT+1 * Paris) :20h15-00h30
- Nb de jour / sem :3 ou 4 mardi ,mercredi,jeudi, et souvent le dimanche
- Votre connexion :bonne

-------------
Motivation
-------------
- Expérience PVE :pas mal de raid 10 mais pas de 25 mon pc ne le permettait pas (maintenant je peux )
- Expérience PVP :oui mais plutôt avec reroll plus adapter au pvp
- Historique de vos guildes :templiers de theramore, blacklist et pourquoi j ai quitter tout simplement la 1 ere a migré hordeux (horreur) la 2 eme plus personne ne se co voila j espère avoir été complet me tenant a dispo a très bientot

damino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Invité le Jeu 24 Fév - 10:51:24

on va attendre lavis des specialiste


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Invité le Jeu 24 Fév - 11:04:47

Bonjour a toi et merci de t'intéressé a notre guilde

Alors commençons par le comencement
Niveau dps:
Cape expertise et toucher ateint sa aucun prob juste un pe tro dexpertise pr la main droite mais sa c du au fai des +3expertise vu que tu est humain
Niveau stuff encor pas mal de 333, une arme de j'ai avec de agi go cherché un fusil force (je ne sais plus sur quel boss il tombe et si il y en a un qui tombe)Mais bon d'en ensemble rien d'inquiété cé tré correcte voir même bien.
Niveau talent premiére spé ok je pense qu'il ny a rien a redire a voir avec adamente quand il regardera.

Niveau tank
Quelque point me chagrine dans le template:
-enlevé lé 2 point dans protégé
-mettre 3 point dans maitrise du bouclier
-attaque éclair j c pa si c rentable pour un tank ,j c que jai mi 3 point dans académie martiale car vu les bouri qu'on a en guilde faut souvent reprendre aggro.
-inversé les 2 point de cruauté vers victoire imminente .8% de vie rendu vers 25% du boss c souvent utile surtt en raid vu que va savoir pk svt les boss c mette en berserk a 25% et tape plus fort.Et bien sur il que je suis te remercira te tautosoigné^^
-Il manque le glyphage aussi pour ta spé tank je vien de remarqué mais celui pour ta premiére spé impek

Mais bon une 2éme spé n'est qune 2éme spé donc souvent peu jouer^^ c'été juste pour donné un avis revenons a la premier spé

Niveau métier ok sa va tt au maximun reste qu'a alé cherché les 5 dernier point en forge
Les réput go les monté!!!!!qu'une seule exalté les autre révéré ou honoré cela permettra daller cherché du stuff.


-Niveau avancer 0/13 même pas un petit arga ouais bon sachanat que nous avons une avancé de 8/13 il faudra rattrapé tout sa

Au final.On a pas de war fury en premiére spé certe sa nous manque,mais on a trop de cac .Donc bon je diré a testé en héro pour voir niveau dps (un petit coeur de pierre riende tel pour les test pas vrai cox^^)Et aprés a avisé mais je ne uis pas contre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bjr bjr

Message  Invité le Jeu 24 Fév - 13:43:30

Bon ben je met un petit +1. Go voir ton game play en héros et aussi en bg Need
J'aimerai savoir quel boss tu a tombé sur linch king? Et maintenant argalol?? D'autre ?
Désolé pour le rest j'ai pu de net je vois ça depuis mon iPhone.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Alaxa le Jeu 24 Fév - 18:59:33

Salut Damino,

J'ai jamais été spécialiste de la spé fury donc je laisserai le soin à Adamante pour te poser plein de petites questions.
Comme Destina, fini de monter tes réputations et on te testera en hero et sur argaloth.

+1 en test

bon courage pour la suite.

Alaxana war en perdition ^^

Alaxa

Messages : 47
Date d'inscription : 20/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

bonjour a tous

Message  damino le Ven 25 Fév - 9:22:29

bonjour ne t inquiète pas destina je réadapterais ma spé tank quand je mis remettrai vraiment car même si c est ma 2 eme spé je m en servais assez souvent (c est bien pour partir plus vite en aléa ) noz a icc je n est fait que 7 boss en normal du au fait que très souvent on ne faisait q une sortie par semaine ca aide pas forcement pour les bg je t avoue q avec le war en spé fureur ca souvent été la croix et la bannière voila j attend de vos nouvel a très bientôt
ps : je suis dispo ce week-end si vous voulez test

damino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Invité le Ven 25 Fév - 12:09:17

Bonjour à toi,
je suis pas spécialiste du war, +1 test dj héro.
Dommage que tu soit pas up en tank, on aurai pur bien rire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Adamante le Ven 25 Fév - 23:59:28

Bonjour, je suis Adamente.

Question 1 :

Peux tu me parler des cap a atteindre pour le war fury, ainsi que de la priorité des stats ?

Question 2 :

Utilises tu des macro ?
Utilises tu des keybinds ?

Question 3 :

Quels sont les sites que tu consultes pour te tenir au courant sur la spe fury ?

Question 4 :

Peux tu me parler du choix de tes glyphes majeur ?

Question 5 :

Quel est ton nom ?

Question 6 :

Quelle est ta couleur préférée ?

Question 7 :

Quelle est la capitale de l'Assyrie ?

Adamante
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Invité le Sam 26 Fév - 0:34:20

Ne tkt pas trop par rapport a L'assyrie ^^

Époque paléo-assyrienne
L'histoire de l'Assyrie débute vers - 2100, dans le Nord de l' Irak actuel, sur la route la plus directe entre la haute et la basse Mésopotamie, empruntée par les échanges entre Sumer ou Akkad et les riches régions minières du Kurdistan, de l'Arménie et de l'Anatolie. Assour est l'objet de la convoitise des royaumes et empires mésopotamiens : au 23 ème siècle Manishtusu prend Assur pour les Akkadiens, les Goutis, (originaires des monts Zagros ) l'envahissent, puis Ur-Nammu, au 22 ème siècle, l'annexe à la III ème dynastie d'Our. Elle devient indépendante vers - 2025, lorsque l'Empire sumérien s'effondre sous les attaques élamites et amorrites.

La domination politique d'Assur se limite strictement à la ville elle même et à ses environs immédiats : c'est une cité État, au territoire très restreint. Au 20 ème siècle, Assur se développe par le commerce avec la Cappadoce, en particulier au moyen du karum (comptoir) de Kanesh, actuellement Kültepe qui contrôle une quinzaine d'associations de marchands assyriens dans autant de villes d'Anatolie centrale. Les marchands assyriens exportent de l’étain et des étoffes de luxe vers l'Anatolie, et rapportent uniquement l’argent de la vente de ces produits et des ânes qui les ont portés.



Sargon 1er


Sargon Ier, Puzur-Ashur II et Naram-Sin (-1860 -1819), règnent successivement sur le trône assyrien et luttent contre les voisins : Elam, Mari, bientôt conquise, Eshnunna, Yamkhad. C'est le début de l'expansion territoriale. Assur devient une puissance commerciale et politique au début du IIème millénaire, ses objectifs se dessinent : au Sud vers la Basse-Mésopotamie, au Nord-Ouest vers la Méditerranée.

Ce premier empire assyrien, s'effondre vers - 1755 sous la conquête d'Hammourabi de Babylone. L'Assyrie passe alors sous la tutelle de la Dynastie Amorrite de Babylone, puis sous celle des Kassites, peuple issu du Zagros central et enfin celle du Mitanni. Vers -1500, Saustatar, roi du Mitanni, effectue un raid sur le petit royaume d'Assur et pille la ville, emportant en particulier les portes d'Assur.




L'époque médio-assyrienne

La guerre que livre les Hittites au Mitanni, et l'effacement de ce dernier au 14 ème siècle, permettent à l'Assyrie de reprendre son autonomie. Eriba-Adad Ier réussit le premier à rejeter la tutelle mitannienne et au début du 14 ème, reprend la cité de Ninive ainsi que les territoires situés aux abords du Tigre.

Ensuite, c'est Assur-Uballith Ier (- 1366 -1330) qui affirme sa puissance et se fait reconnaître comme souverain indépendant par le pharaon égyptien Aménophis IV, des relations diplomatiques sont établies. Il marie sa fille au fils du roi de Babylone, créant une excellente occasion d'intervenir ultérieurement dans les affaires politiques babyloniennes. C'est le début d'un long cycle de révolte/répression entre l'Assyrie et la Babylonie. Sous son règne, l'Assyrie s'étend jusqu'à l'Euphrate. Assur-Uballith impose au souverain affaibli du Mitanni, Artatama II puis son fils Suttarna III, la restitution des portes d'Assur. Adad-Nirari 1er lui succède et vainc les Kassites. Vers - 1300, il réduit en vassalité le Mitanni et atteint Karkemish.

Adad-Nirari 1er est victorieux dans l'Hanigalbat (partie orientale du Mitanni). Il profite du conflit entre Muwatalli, le roi hittite et Ramsès II le pharaon égyptien pour intervenir dans le reste du Mitanni passé sous la protection des Hittites, en accusant le roi hurrite, de l'agresser, il le bat et l'oblige à verser un tribut à vie. Les Assyriens combattent les montagnards du Zagros et du Kurdistan et disputent aux Babyloniens le contrôle des routes commerciales menant en Iran.

Sous Salmanasar Ier ou Shulmanu-asharid Ier, au milieu du 13 ème siècle, toute la haute Mésopotamie est sous le contrôle des Assyriens qui portent leur frontière sur l'Euphrate et leur domination jusqu'à Karkemish. Ce souverain poursuit les terribles Goutis qui harcèlent le pays et expulse les Hittites du Mitanni, leur disputant la première place dans la région. Cette menace forcera le roi hittite Hattusili et le souverain égyptien Ramsès II à signer le premier traité de paix de l'histoire.

Son successeur, Tukulti-Ninurta Ier doit faire face dès son avènement à des révoltes dans le Zagros et dans le Haut Tigre. Il utilise la terreur pour étouffer toute tentative de révolte. Il est attaqué vers 1235 dans le sud, par le roi kassite Kashtiliash IV. Le roi assyrien réplique violemment, remporte une brillante victoire sur les Babyloniens affaiblis par les assauts des Elamites, capture Kashtiliash IV, pille Babylone et déporte une partie de la population dont des scribes, en Assyrie. Babylone est annexée pendant une vingtaine d'années. Akkad et Sumer sont sous domination assyrienne. Tukulti-Ninurta reprend la lutte contre l'empire hittite affaibli et remporte, vers - 1230, une victoire décisive face à Tudalya IV. Il décide la construction d’une nouvelle capitale, Kâr-Tukulti-Ninurta, située sur le Tigre en face d’Assur. Vers - 1208, il périt assassiné par les nobles tandis que le royaume de Babylone est reconstitué.




Deux archers assyriens





Les invasions

La Babylonie kassite a retrouvé son rang et un conglomérat de peuples apparaît : au nord-ouest, les Moushkis et Kaska (montagnards du Pont) et, au sud-ouest, les Araméens, venus des montagnes de Syrie, qui forment bientôt une puissante confédération sur l'Euphrate. Dans le sud, les Chaldéens s'installent dans la région d'Ur. Au milieu du XIIe siècle, l'Assyrie, ainsi assiégée, subit l'attaque des Élamites et leur concède la région du Petit Zab. Une crise de succession affaiblit l'Assyrie et ne se termine qu'avec l'avènement d'Assurresh-ishi Ier. Puis les Gasgas, les Phrygiens et les Moushkis détruisent l'empire Hittite, brûlent Hatusa leur capitale et nombre de cités jusqu'au nord de l'Assyrie, les invasions araméennes ravagent ce royaume par l’ouest. Le roi assyrien Tiglath-Phalasar Ier écrit : « Vingt-huit fois à la poursuite des Araméens j’ai traversé l’Euphrate ». Vers - 1100, les Annales cunéiformes assyriennes du roi citent les attaques des Moushkis, partie des Peuples de la Mer, sur le haut Euphrate, menaçant Ninive et signalent sa victoire, au début de son règne sur les 20 000 hommes du pays des Moushkis, menés par leurs cinq rois, peuple qui est une menace constante au nord ouest. Le roi Tiglath-Phalasar Ier, (Tukulti-apil-Esharra Ier) doit faire campagne au nord vers le lac de Van et à l'ouest autour de Palmyre. Il fait aussi face aux Elamites et lutte à deux reprises contre Babylone. Son armée pénètre au pays d'Amourrou et en Syrie. C'est la première fois depuis un siècle, qu'une armée assyrienne franchit l'Euphrate. Mais elle ne peut arrêter les Araméens qui poussent leurs incursions jusque sous les murs de Ninive. L'Assyrie survit à ces menaces, par le développement de son armée et la modernisation de ses armes et de ses tactiques.

Au début du 11ème siècle, les campagnes militaires de (Tiglath-Phalasar, le conduisent jusqu'à la mer Méditerranée. Il soumet les peuples du Tigre supérieur et il poursuit les Araméens jusqu'en Syrie, il oblige les villes phéniciennes et le roi de Karkemish à payer le tribut. La frontière est repoussée jusqu'à la côte phénicienne. L'Assyrie transforme la guerre, telle qu'on la connaît dans l'Antiquité. Son armée attaque par surprise, avec pour principal but le pillage, elle massacre les prisonniers suppliciés. C'est une guerre totale. Ces victoires procurent aux Assyriens le contrôle des routes de commerce importantes, en particulier vers la Méditerranée. Les guerres contribuent aussi à fournir au pays les matières premières dont il manque. Une grave crise suit la mort de Tiglath-Phalasar Ier, ses conquêtes sont perdues après sa disparition. Les Araméens, après avoir conquis Babylone, s'installent au cœur du pays assyrien et dévastent les campagnes. C'est un coup d'arrêt à l'expansion assyrienne, pour plus d'un siècle.


L'époque néo-assyrienne

Même menacée dans son intégrité territoriale, l'Assyrie n'a pas perdu son potentiel militaire. La lignée dynastique ininterrompue, assure à l'Empire une solide continuité politique et, malgré une noblesse turbulente, le pouvoir bénéficie d'une relative stabilité.
La conjoncture internationale est favorable :
La Babylonie subit la pression des Araméens, l'Égypte, absente d'Asie depuis longtemps, est divisée entre pharaons libyens sur le delta du Nil et grands prêtres d'Amon en Haute Egypte.

Les souverains Adad-Nirari II au X ème siècle, Tukulti-Ninurta II, et Assur-Nazirpal (Assur-natsir-aplil) II , au IX ème siècle, profitent de cette conjoncture.







Frondeurs



La « reconquête » assyrienne

Elle est progressive depuis la fin du Xe siècle. Il s'agit d'abord de contrôler les voies de communication vitales. Le roi Tiglath-Phalasar II doit repousser une attaque des Arméniens et réprimer des révoltes en Syrie. Puis vient Assurnazirpal (Assur-natsir-apli) II, qui chaque année, mène ses armées en campagne, réprimant les rebellions avec une férocité impitoyable et fondant de nouveaux centres, renforçant ainsi la puissance assyrienne. Il lance de nombreuses expéditions en haute Mésopotamie. Assurnazirpal II atteint la Méditerranée, rançonnant au passage les cités phéniciennes. Ces campagnes, par le pillage et le paiement d’un tribut annuel, accroissent soudain le potentiel économique de l’Assyrie et assurent des rentrées régulières. Assurnazirpal II fait construire une nouvelle capitale à Kalhu (site actuel de Nimrud). Une muraille longue de plus de sept kilomètres est édifiée, enfermant une superficie de trois cent soixante hectares. Une citadelle de vingt hectares domine le site.



Tiglath Phalasar II au cours d"un siège (wikipedia)



La reconquête reprend avec Adad-Nirari II vers - 912 - 891 et Assur-Nazirpal II - 884 - 859. En premier, le pouvoir réorganise l'armée qui est formée de corps de fantassins lourds, de cavaliers combattant avec l'arc et la lance, de chars de guerre et de remarquables services du génie équipés de machines (béliers, tours roulantes) et bien entraînés à la guerre de siège. Une revanche est à prendre sur les Araméens, fixés dans les villes ou dispersée en Babylonie. Ils pillent les cités et les terrifient quand elles ne paient pas le tribut. Adad-Nirarî II annexe un petit état araméen centré sur Nisibis. Son fils Tukulti-Ninurta II en fera de même autour de la cité d'Harran et dans la vallée centrale de l'Euphrate. Dès lors, les nomades, les cités araméennes, les néo-hittites et les Phéniciens subissent la puissance assyrienne retrouvée. Assur-Nazirpal II étend la domination assyrienne vers le nord et vers l'ouest, tout en se gardant d'attaquer ses puissants voisins : l'Ourartou au nord et la Babylonie au sud.

Salmanasar (Shulman-asharédu) III entreprend 32 campagnes durant les 35 années de son règne. Il se tourne vers l’Occident : Syrie du nord, Anatolie méridionale et Cilicie. Ces États, néo-hittites ou araméens sont faibles. En - 856, après plusieurs campagnes, l'état araméen du Bît Adini est vaincu et intégré à l'empire : l’Assyrie contrôle désormais jusqu’à la boucle de l’Euphrate. Les campagnes vont au-delà, mais sans annexions. La confrontation avec les États de Syrie et Palestine culmine à la bataille de Qarqar en Haute Syrie, sur l’Oronte, en - 853. Salmanasar est arrêté par une coalition de princes araméens (Damas, Hamath), de Phéniciens et d'Egyptiens, alliés à Israël dont le roi Achab fournit le plus important contingent de chars sans oublier le chef arabe Djendîb ou Gindigu ou Gindibu et ses 1 000 méharistes. C'est un échec cuisant et les Assyriens repartent sans tribut. Ils reviennent en - 842 et ont plus de succès, mais ne peuvent rester à Damas. Salmanasar s’intéresse aussi à la Babylonie pour soutenir Marduk-zakir-shumi monté sur le trône en - 854, contre son frère révolté. Salmanasar, vainc le rebelle en - 850 et impose son protectorat. Il mène aussi une campagne contre les Chaldéens du Sud, et revient en Assyrie chargé d’un lourd butin.




A la fin du règne de Salmanasar III, un de ses fils se révolte contre lui, appuyé par la petite noblesse. Il est vaincu par son frère, Shamshi-Adad V (- 823 à - 811) qui doit récompenser ses partisans. Les successeurs sont affaiblis, tandis que les officiers supérieurs s'imposent et que la petite noblesse s'agite. L'Assyrie perd son influence, elle est même menacée par l'Ourartu qui contrôle la Syrie du nord. L'empire est en sommeil pendant 75 années. Cependant Salmanasar IV doit entrer en campagne contre les Mèdes
Tiglath-Phalasar (Toukoulti-apil-Esherra) III (- 745 -727) qui vient au pouvoir par une révolte, décide de fonder un empire universel. Il conforte son autorité en réduisant le pouvoir des nobles et établit une armée permanente basée massivement sur des contingents étrangers. Les Assyriens montent à cheval, sans selle ni étriers. Cette cavalerie remplace la charrerie. Il planifie ses campagnes dans le but d'annexer les territoires ennemis. Pour rompre leur cohésion, les peuples conquis sont déplacés et installés en Assyrie. Il soulage l'empire de la pression des Araméens qui menace la région du Tigre central et chasse les Ourartéens de Syrie, leur capitale Turuspa (Van) est prise. L'Ourartou est vaincu en 743 et ensuite il s'attaque à la Syrie. Il annexe les états araméens de Damas et d'Arpad et fait payer le tribut à Israël , à Juda et à plusieurs cités de Phénicie. Il fait campagne contre les Mèdes vers - 737.

A Babylone, en - 729, il règne sous le nom de Poulou, instaurant un système de double monarchie. la Syrie est complètement soumise. La Palestine est occupée pour faire pièce aux Egyptiens. Salmanasar V succède à son père Tiglat-Phalasar III en - 726, mais ne règne que cinq ans. Il met le siège pendant deux ans à Samarie.




Sargon II (règne de - 722 à - 705)

Sargon II

Sargon II (Sharroukin), monte sur le trône à sa place, en - 722. La capitale du royaume d’Israël, Samarie, tombe en - 721, la population est déportée et remplacée par des Babyloniens, des Arabes et des Hittites. Les princes syriens et celui de Gaza, appuyés par une armée égyptienne, se révoltent mais Sargon triomphe à Qarqar et Raphia, les soldats du "pharaon éthiopien" sont battus. Israël et l'Arménie sont annexés. En -720, un Chaldéen, Merodach-baladan profite de la vacance du trône pour s'installer à Babylone, aidé par l'Elam. La guerre éclate et la rencontre a lieu près de Dêr, et même si Sargon s'annonce victorieux, il doit lutter dix ans pour écraser la révolte de Babylone. Une coalition du roi de Hamat (appuyée par le pharaon " éthiopien ") est écrasée. Au nord, vers - 719, il affronte le puissant l'Ourartu dont le roi Rousa 1er meurt au combat. Le butin est considérable. Une seconde offensive se concrétise par l'élimination d'un allié de l'Ourartou, Mettati après une longue résistance. Mais les forteresses ourartéennes (Teishebaini, Erebuni) sont intactes.

Le roi phrygien Mi-ta-a, Midas pour les Grecs, vers - 717, s'allie au roi Pisiri de Karkémish pour résister à la pression assyrienne. En 711 Sargon prend Ashdod. En 709, Sargon mène une grande offensive contre les Moushkis. En trois attaques, il prend leur deux plus importantes forteresses, situées en haute montagne et ravage la région. Les Moushkis demandent la paix à Sargon qui impose la présence d’un représentant assyrien à la cour du roi Midas. Karkémish est annexée et, vers - 707, Midas paie tribut à Sargon mais son royaume reste libre. Les états néo-hittites du Taurus, sont conquis ainsi que Chypre et la Phénicie. Ceci provoque un affranchissement des comptoirs de l'Ouest dont Carthage). Les Cimmériens venus d'Ukraine sont repoussés. Sargon est tué dans un combat en Anatolie, en -705. La domination assyrienne va de la Méditerranée au Golfe Persique.

L'Assyrie dans son extension maximale vers - 670





Le fils de Sargon II, Sennacherib (Sîn-ahhê-eriba) (- 704 à - 681), provoque la révolte des Araméens et des Elamites en choisissant les rois de Babylone. Le mouvement est comparable en Palestine et chez les Phéniciens dès la mort de Sargon, les Egyptiens les soutiennent en envoyant Taharqa, le fils du pharaon commandant une petite armée qui se replie devant l'avance rapide des soldats assyriens. Sennacherib réagit promptement. En - 701, Sidon est prise, puis Ascalon. Une bataille à Elteqeh, près d'Ashod, permet à Sennacherib de briser l'alliance ennemie. La ville palestinienne de Lakish, se rend après un siège en - 701 et Sennacherib s'avance vers Jérusalem, alors Ezéchias, le roi de Juda paie un lourd tribut. Mais l'armée assyrienne poursuit sa campagne. Les points d'eau ayant été supprimés par Ezéchias, Sennacherib rentre à Ninive. La victoire des Assyriens à Kish oblige les Elamites à battre en retraite. Il consacre beaucoup de temps à embellir sa capitale Au Nord, l'Ourartou et la Phrygie sont affaiblis par les Cimmériens. A nouveau l'Assyrie doit se défendre contre l'Elam qui envahit la Babylonie, après le pillage par les Assyriens de plusieurs villes élamites. Le conflit se termine par la bataille d'Hallullê, au bord du Tigre, en - 691 que les Elamites remportent en infligeant de lourdes pertes aux Assyriens. Excédé, le roi d'Assyrie prend par surprise Babylone (- 689) et les soldats pillent et massacrent aveuglément. Puis Sennacherib part vers l'Egypte. Hérodote raconte que la nuit, une immense invasion de rats affamés détruit le camp assyrien et contaminent les soldats de la peste. Sennacherib y voit une punition divine et rentre à Ninive Le roi choisit comme successeur son cadet Asarhaddon, et est assassiné à l'instigation de son fils aîné, mais après six semaines de guerre civile, Asarhaddon (Assur-ah-iddin) devient roi à son tour (- 680 à - 669).

La mauvaise santé du roi, l'oblige à rester reclus. Babylone connaît la paix et renoue avec la prospérité. La conquête de l’Egypte, commence à partir de 679 et demande de grands efforts à l'empire. Les Assyriens viennent en « libérateurs » des Égyptiens, face à la XXVe dynastie d’origine nubienne. Ils se rendent maîtres de la Basse-Egypte (prise de Memphis en - 671, perdue en - 669, mais aucune de leurs conquêtes ne dure. Asarhaddon meurt à Harran en 669. Sa succession est bien préparée : un engagement de fidélité est exigé de toute la population, qui ratifie le choix d’Assurbanipal (Assour-bân-appli) comme héritier sur le trône d’Assyrie, et de son frère jumeau Shamash-shum-ukîn sur celui de Babylonie.





Assurbanipal à l'époque de la guerre contre l'Elam




En Egypte, le Delta et Thèbes sont occupés en - 667, libérés vers - 663, la "punition" en est la destruction de Thèbes la même année. Les Assyriens sont maîtres des deux royaumes d'Egypte encore un dizaine d'années et en sont chassés par Shamash-shum-ukîn, toujours souverain de Babylonie, qui prend la tête des ennemis d'Assurbanipal II, c'est la guerre en - 652. Babylone est détruite vers - 648 et la Mésopotamie est réunie par l'Assyrie. Assurbanipal II poursuit les Nabatéens qui ont soutenu son frère. Pétra est pillée. L'Elam est soumis après plusieurs campagnes et Suse, la capitale élamite, est en ruine, tout l'Elam est bouleversé. Psammetique 1er profite des guerres qui occupent les Assyriens pour les chasser avec ses mercenaires grecs et ils remportent en - 635 la victoire d'Ashdod, tandis que les Mèdes qui se sont soulevés sous la conduite de Phraorte sont vaincus et Phraorte est tué. La fin du règne d'Assurbanipal II est très sombre. Les Scythes se font menaçants et ravagent la Palestine et l'Ourartu. Il choisit son fils Ashur-Ete-Ilani pour lui succéder. A sa mort en - 627, une compétition féroce oppose les candidats au trône de Babylone, dont. Nabopolassar sort vainqueur. Vers - 625, il bat, dans une bataille près de Nippur, Ashur-Ete-Ilani qui trouve la mort. Le 2ème fils d'Assurbanipal, Sin Shar-Iskhun, se fait proclamer roi d'Assyrie, pendant que Nabopolassar devient roi de Chaldée puis roi de Babylone.



Archer de cavalerie sous Assurbanipal
http://www.miscellanees.com/





La fin de l'empire assyrien

En - 616, Nabopolassar, le roi de Babylone, hésite à affronter seul l'Assyrie qui de son côté demande l'aide de l'Egypte, mais Psammetique 1er reste étranger au conflit. Un an après, les Mèdes envahissent l'Assyrie et Cyaxare prend la ville d'Arapha puis en - 614, met le siège devant Assur. La ville est rapidement prise et pillée. Les Mèdes et les Babyloniens s'allient, les Scythes les rejoignent et en - 612, tous lancent un assaut contre Ninive. La capitale assyrienne résiste deux mois avant de devenir un monceau de ruines.

Sin Shar-Iskhun se réfugie à Haran qui tient face aux Babyloniens et aux Mèdes jusqu'en - 610. Assur-Uballith II et les Assyriens se replient sur Karkemish, tandis que Nechao II, le pharaon égyptien vient à leur secours. Il est retardé par la résistance de Josias le roi de Juda allié des Babyloniens qui trouve la mort à la bataille de Megiddo. En - 605, les dernières forces assyriennes et l'armée égyptienne commandée par Nechao II sont sévèrement battues par l'armée babylonienne dirigée par Nabuchodonosor II à Karkémish..


L'empire assyrien n'existe plus. Le pays est divisé en deux parties : la plaine de Suse pour les Babyloniens, la région montagneuse d'Anshan pour les Mèdes.


L'armée assyrienne
L'armée assyrienne commence ses luttes avec une infanterie armée de piques, des paysans peu aguerris. Mais elle reprend sur de nombreux points l'organisation hourrite et devient l'armée la plus efficace du monde oriental. Les Assyriens adaptent le cheval et le fer, empruntés l'un et l'autre aux Hittites, à des fins militaires. Ils "inventent" la cavalerie qui remplace le char. Au 9ème siècle, elle est devenue une armée régulière comprenant des soldats professionnels, qui domine ses rivales sur le plan des armes, des armures et du ravitaillement, une armée intégrée, organisée autour d'un noyau d'infanterie d'assaut soutenu par des troupes légères et une aile mobile de chars et troupes montées à dos de chameaux et de chevaux. Cette armée peut combattre en plaine, où les chars, talonnés par la cavalerie, jouaient un rôle crucial, mais aussi sur des terrains plus accidentés où les chevaux et les chars n'ont que peu d'utilité. Ils produisent des haches en fer au 9ème siècle, et des casques et des pointes de flèches de ce métal au 8ème siècle.






archer à cheval




La cavalerie et les chars

C'est l'arme de choc, véritable nouveauté sur le champ de bataille antique (voir les Hyksos en Egypte) et instrument décisif de la domination militaire assyrienne par sa capacité à mener des raids en profondeur. Son équipement est semblable à celui de l'infanterie. Les premiers cavaliers montaient leur cheval à cru, accompagnés chacun d'un servant, qui dirigeait leur cheval pendant l'action. Au temps d'Assurbanipal, l'animal est recouvert d'un caparaçon et, suite aux progrès de l'équitation, un seul homme conduit le cheval en combattant.

Le char de guerre, apparu au 18ème siècle, monté sur de hautes roues massives, est tracté par deux chevaux profite de l'amélioration des mitanniens. Les roues sont à présent formées de six à huit rayons. Le char devient plus léger. Il porte trois hommes : le cocher, à gauche, le dirige, un guerrier combat de la lance ou de l'arc et un servant les protège avec un bouclier.


L'infanterie

L'infanterie lourde est équipée d'un casque conique, d'une cuirasse ou cotte de mailles, d'un bouclier, d'une épée, d'une longue lance, le tout en fer et de hautes bottes. L'infanterie légère comprend les mêmes genres de soldats, moins protégés mais plus mobiles : le bouclier est en osier. Elle est divisée en deux types de troupe : des archers munis d'un arc et d'un carquois et des piquiers portant une longue lame et un bouclier rond et convexe , les deux dotés d'épées courtes pour le combat rapproché. Les armes sont légères : arcs, frondes et javelots. Chacun emportait une outre de peau imperméabilisée qui une fois gonflée lui permettait de franchir des cours d'eau sans risque. Montagnards robustes et résistants, les soldats assyriens sont d'excellents combattants.

Poliorcétique (technique de siège des villes)

Pour les sièges, les sapeurs et pionniers spécialisés, utilisent des chars cuirassés portant des gros béliers. Les Assyriens disposent d'une véritable "artillerie" capable de projeter des traits et des grosse pierres. Des tours mobiles et des béliers complètent le dispositif.

Les Assyriens sont passés maîtres dans l'art de prendre les cités fortifiées. Il n'était pas rare que les cités insoumises soient complètement détruites. Les habitants étaient soit tués soit esclaves dans une autre région de l'empire.

Une réputation de cruauté

Avant de partir en campagne, le roi consulte les dieux ; des espions sont envoyés dans les territoires à conquérir. L'armée marche sous les ordres du roi, ou du général en chef, qui mène le combat, sur son char, à la tête de l'armée. Des étendards, assurent les communications au sein des troupes.

Les Assyriens vainqueurs, s'illustrent par leur cruauté sans bornes : les cadavres sont décapités pour couronner les murs de la cité prise avec leurs têtes, les villages sont brûlés, les femmes et les enfants sont emmenés en captivité, les divinités sont enlevées de leurs temples, les rebelles sont écorchés vifs ou emmurés vivants. Et tous les rois assyriens se vantent de leur cruauté et des destructions effectuées. Cette réputation de cruauté devient une arme et facilite les conquêtes : beaucoup se soumettent rapidement, quitte à se révolter plus tard quand les circonstances semblent propices.




OK je le ferai plus ^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question / réponse

Message  damino le Sam 26 Fév - 1:09:24

bonjour Adamente


Question 1 :

Peux tu me parler des cap a atteindre pour le war fury, ainsi que de la priorité des stats ?

1:cap toucher à 8%
2:cap expertise à 26
3:force
4:cap toucher à 24% (pour ne plus rater un coup)
5:critique ou hâte j avoue avoir un doute quel est le plus rentable ?
voila tu a les cap ainsi que l ordre des priorité


Question 2 :

Utilises tu des macro ? : non mais j y pense
Utilises tu des keybinds ? : ca se mange ?


Question 3 :

Quels sont les sites que tu consultes pour te tenir au courant sur la spe fury ?
essentiellement millenium à tu d autre site à me proposer ?


Question 4 :

Peux tu me parler du choix de tes glyphes majeur ?

1: lancer héroïque : utile quand le tank n est pas 1 war et que je suis un peux éloigner de la cible (boss) pour les fracasse armure

2: interception : celui la c est choix personnel 1 sc de plus étourdit c est toujours ca de pris

3:enchainement : excellent sur packs


Question 5 :

Quel est ton nom ?
oh la curieuse je m appelle damien


Question 6 :

Quelle est ta couleur préférée ?
rouge et bleu comme les couleurs de mon club de cœur


Question 7 :

Quelle est la capitale de l'Assyrie ?
la Syrie damas non ogrimar j ai bon ?

voila j espère avoir été précis dans mes réponses et avoir de vos nouvelle bientôt


damino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Adamante le Sam 26 Fév - 1:39:07

Bonjour,

les 3 dernières questions étaient simplement une référence à un film des monty python ....

Les autres questions avaient pour but de juger la connaissance que tu as de ta classe et la manière dont tu joues +/-. A mon avis il y a encore du travail a faire, je te conseille de consulter des sites comme Elitist jerks (anglais), il y a aussi un guide qui est plutôt bien concernant la spe fury sur mmo champion (anglais), je n'ai pas de sites français à te conseiller malheureusement.
1 : ta séquence dps n'est pas bonne
2 : la priorité que tu accordes aux stats non plus

Les keybinds : raccourcis claviers, on oppose cette manière de jouer au fait de cliquer (mouseclicker) cette méthode est de loin supérieure au fait de cliquer, si tu joues sans keybinds il faudrait s'y mettre, au debut cela prend un peu de temps pour bien jouer avec les keybinds.

Voila tout, ce n'est pas moi qui va décider du fait de ton apply, sache tout de même qu'on a bcp de cac dans la guilde et que pour l'instant nous ne pouvons faire partir qu'un seul roster 10 et cela fait peu de places pour les cac.

Adamante
Invité


Revenir en haut Aller en bas

humm

Message  damino le Sam 26 Fév - 3:30:43

re bonjour adamente alors la je suis sur le c.... (on m aurait menti)
donc si je comprend bien j aurais tout faux sur l ordre des stats et mon cycle dps
bon d accord peux tu me les indiquer si je peux te prendre un peux de temps si ca ne te dérange pas bien sur.
l anglais heu on oublie hein et puis tu a attirer ma curiosité et que je sais reconnaitre mes erreur mais pour cela j aimerai pouvoir comparer .
pour les raccourcis clavier oui tu a raison il faut que je le fasse


damino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Adamante le Sam 26 Fév - 12:57:49

Bonjour,

Concernant stats, cycle dps, glyphe etc, je te conseille d'aller sur le forum officiel de wow section guerrier. Il y a un bon guide assez complet sur la spe fury, même s'il y a deux trois points sur lesquels je ne suis pas tout à fait d'accord, c'est le seul guide que j'ai trouvé pour l'instant en français. Comme tu le verras le guide est assez long, prend toi le temps de le lire tranquillement (ou en plusieurs fois comme tu le sens), ce seras.

++

Adamante
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re

Message  damino le Dim 27 Fév - 0:40:25

bonjour Adamente et merci pour les renseignements j ai changer mon cycle et effectivement il y a un up de mon dps donc mea culpa, pour les priorités de stats
je verrai ca car au final on arrive a peux près au même stats .
à bientôt

damino
Invité


Revenir en haut Aller en bas

!!!

Message  Admin le Dim 27 Fév - 10:01:43

Pour ma part je dirais go te test en donjon comme l'a suggéré ada... wisp moi ou ada ou un off...

(bigdemonium)
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 41

http://independensia.forumfree.tv

Revenir en haut Aller en bas

Re: damino war fury / protection

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum